Fédération FO de la Métallurgie

L’efficacité réformiste

Articles

img
Dossier/Evénement

Texas Instruments : préserver les compétences

L’année 2014 marquera pour Texas Instruments le terme de 50 années d’activité sur la Côte d’Azur. En effet, la nouvelle est tombée fin 2012 : le site de Villeneuve-Loubet, dans les Alpes-Maritimes, va fermer ses portes. Aujourd’hui, les salariés se battent, la rage au ventre, non pas seulement pour la survie du site mais pour des conditions de reclassement dignes de ce nom et permettant, surtout, de préserver leurs compétences.

Dossier/Evénement

Nouveau décret sur l’égalité hommes-femmes : les obligations des employeurs sont renforcées !

La loi oblige les entreprises de plus de 50 salariés à négocier un accord collectif, ou à défaut un plan d’action, relatif à l’égalité entre les hommes et les femmes, sous peine de sanctions financières. Ces accords doivent fixer des objectifs de progression, ainsi que des actions permettant de les réaliser et des indicateurs chiffrés pour faire le point. Un décret du 18 décembre 2012 est venu renforcé les obligations des entreprises en matière d’égalité entre les hommes et les femmes.

Dossier/Evénement

Puis-je être sanctionné dans le cadre de mon mandat ?

En tant que délégué syndical, élu au comité d’entreprise, délégué du personnel, représentant de la section syndicale… si je commets une faute dans l’exercice de mon mandat, puis-je être sanctionné ? L’employeur conserve t’il son pouvoir disciplinaire ? Faisons le point sur le lien entre le mandat et la sanction disciplinaire.

Dossier/Evénement

COMMUNIQUE DE PRESSE - Projet de création d’une joint-venture destinée à renforcer la participation de Renault SAS dans la société AVTOVAZ en Russie

Aujourd’hui mercredi 12 décembre 2012, le groupe Renault-Nissan doit sceller un nouvel accord avec le premier constructeur automobile russe (Avtovaz), qui permettra à Renault-Nissan de prendre le contrôle d’Avtovaz (Lada). Pour cela, le groupe Renault-Nissan prévoit d’investir 750 millions de dollars (600 millions d’euros) pour la création d’une coentreprise avec la société publique Russian Technologies, qui détiendra alors la majorité du capital d’Avtovaz.