Fédération FO de la Métallurgie

L’efficacité réformiste

Articles

img
Actualité sociale

PSA DOUVRIN : UN PEU D’OXYGENE

L’annonce, le 13 avril, de l’attribution à la Française de Mécanique de Douvrin de la production du moteur EB de troisième génération constitue un soulagement pour les 1 600 salariés du site, qui craignaient pour leur emploi. Pour autant, cette bonne nouvelle ne règle pour toutes les questions relatives à l’avenir de l’usine.

img
Actualité sociale

SKF : AVALLON VEUT VIVRE !

Depuis le 12 avril, les 140 salariés de l’usine SKF d’Avallon (Yonne) sont à nouveau sur la brèche, après avoir décidé d’un nouveau mouvement de grève illimitée pour s’opposer à la fermeture du site prévue fin 2022, début 2023. Ils ont reçu le 13 avril la visite d’une délégation FO conduite par Yves Veyrier, secrétaire général de FO, et Frédéric Homez, secrétaire général de FO Métaux, le secrétaire USM 89 Abdel Nassour et le secrétaire de l’UD89 Reynald Millot.

img
Actualité sociale

MBF : LE COMPTE A REBOURS

Après plusieurs mois de discussions stériles, les métallos de MBF, fonderie jurassienne menacée de fermeture dans les prochaines semaines, sont sur le point de passer à des actions plus musclées. Si les espoirs de sauver le site sont tenus, ils sont prêts à saisir la moindre chance de le maintenir en vie.

img
Actualité sociale

FRANCAISE DE MECANIQUE : FO NE LACHE RIEN NI PERSONNE

Les métallos FO du site PSA de Douvrin (Pas-de-Calais), ont reçu le 31 mars la visite et le soutien d’une délégation menée par le secrétaire général de FO Yves Veyrier et le secrétaire général de la Fédération FO de la métallurgie Frédéric Homez.

img
Actualité sociale

TRANSFIX : LE RETOUR DU DIALOGUE SOCIAL ?

Le 24 mars, les salariés de Transfix de La Garde (83), filiale du groupe Cahors spécialisée dans la fabrication des transformateurs électriques, ont repris le travail au terme d’une semaine de grève. Pour redonner toute sa place au dialogue social dans l’entreprise et assurer sa pérennité, les métallos ont été obligés de taper du poing sur la table.

img
Actualité sociale

EXIDE : LILLE CRAINT POUR SON AVENIR

A force de voir l’activité baisser d’année en année, les métallos FO lillois d’Exide ont fini par demander le 10 mars des explications et des garanties sur le devenir de leur site à leur direction. Les réponses alambiquées qu’ils ont reçu ne les ont pas rassurés, bien au contraire, et les conduisent à durcir le ton.

img
Actualité sociale

AUTOMOBILE : L’URGENCE DE LA RELOCALISATION

Les récents chiffres sur la production automobile confirment une nouvelle fois l’analyse de notre organisation : redevenir un véritable pays d'automobile ne se fera que si les constructeurs produisent en France les voitures qu’achètent les Français.

img
Actualité sociale

GREIF FRANCE : SE BATTRE POUR L'EMPLOI

Le site Greif France de Rouen est bloqué depuis ce matin par les salariés en colère, à l’appel de notre organisation. La raison de leur mobilisation ? Un PSE que rien ne justifie et qui vient menacer 24 emplois dans l’usine de fabrication de fûts métalliques. Pour FO, l’emploi est au centre du combat.

img
Actualité sociale

LEAR FEIGNIES : GREVE ECLAIR POUR UNE PRIME MERITEE

Les métallos FO de Lear Corporation Feignies (Nord) ont obtenu une prime pour les salariés après une grève de quelques heures le 8 février sur leur site. La négociation ne donnant pas les résultats escomptés, notre organisation aura donc dû aller à l’épreuve de force pour que les salariés soient payés de leurs efforts.

img
Actualité sociale

ELECTIONS TPE : LA BOITE A OUTILS FO METAUX

La Fédération FO de la métallurgie, dans la perspective des élections professionnelles dans les TPE (Très Petites Entreprises) qui se tiendront du 22 mars au 6 avril prochains, vient de mettre en ligne une rubrique dédiée présentant son dispositif de campagne et les enjeux de ce scrutin.

img
Actualité sociale

L’ODYSSEE DE PHOTONIS

Après plusieurs années de tergiversation, le groupe Photonis ne passera, semble-t-il, pas sous pavillon étranger. Un soulagement pour les métallos FO et pour notre organisation, qui n’ont eu de cesse de souligner le caractère stratégique de l’activité de cette entreprise, spécialiste de l’optronique, et sur les dangers que faisait peser sur la souveraineté nationale sa possible sortie du périmètre France.

img
Actualité sociale

SCHNEIDER ELECTRIC : LA FAIM JUSTIFIE LES MOYENS

Les salariés du site Schneider Electric de Lattes, près de Montpellier, poursuivent leur grève. Ce 20 janvier, ils ont reçu la visite des secrétaires fédéraux Eric Keller et Emmanuel Da Cruz (également coordinateur FO Schneider), venus leur apporter le soutien de notre Fédération dans leur combat pour amener la direction à reconnaître le préjudice que constitue pour eux la fermeture de leur site.

img
Actualité sociale

LES METALLOS DE SKF REFUSENT LA FERMETURE DU SITE

Les salariés de SKF sont à nouveau sur la brèche, à Avallon, dans l’Yonne. Ce 18 janvier, ils manifestent à nouveau contre la fermeture programmée de leur site, décidée dans le cadre d’un PSE que combat notre organisation depuis son annonce, en novembre dernier.

img
Actualité sociale

MECACHROME : VIBRAYE DOIT VIVRE !

Ce vendredi 18 décembre, à l’appel de notre organisation, les salariés du site Mécachrome de Vibraye, dans la Sarthe se sont mis en grève pour protester contre la fermeture programmée de leur usine. Signataire d’un accord APLD qui préserve pendant deux ans la moitié des emplois menacés au sein du groupe, FO entend maintenant tout mettre en œuvre pour éviter les licenciements contraints, dans le cadre d’un plan de départs volontaires en cours de négociation.

img
Actualité sociale

BOSCH RODEZ : Les sacrifiés du diesel

Coup dur pour les salariés de Bosch Rodez, dans l’Aveyron : le groupe a clairement évoqué la fermeture du site. Pour les 1 265 salariés et pour FO Métaux, une telle conclusion, qui serait aussi un drame pour le bassin d’emploi, est inacceptable.

img
Actualité sociale

NLMK : EPREUVE DE FORCE VICTORIEUSE

Les métallos FO de NLMK ont été obligés de montrer les muscles en ces mois d’octobre et novembre pour défendre les intérêts des salariés. Ils ont obtenu gain de cause sur le pouvoir d’achat et ont arraché l’ouverture de négociations sur de nombreux autres sujets.

img
Actualité sociale

MANITOU ABANDONNE SON PSE !

A peine un mois après avoir annoncé la suppression de 63 postes via un PSE, le constructeur de chariots élévateurs Manitou est revenu le 3 novembre sur sa décision. Notre organisation a joué un rôle clé dans le processus qui a permis de sauver ces emplois.

img
Actualité sociale

ATHOS AERONAUTIQUE : FO SAUVE L’EMPLOI

Alors que la crise continue de toucher durement l’aéronautique, les métallos FO d’Athos aéronautique, spécialiste du contrôle qualité et des essais, viennent d’éviter le pire aux salariés de l’entreprise. Ils ont réussi à repousser l’APC que voulait imposer la direction pour parvenir à un PSE et des départs volontaires.