Accueil Contact Liens utiles
Afficher la recherche
  • FR
    • EN

      English

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

    • ES

      Español

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

Détails d'une actualité


COMMUNIQUE DE PRESSE - ALSTOM PEUT ET DOIT SAUVER ATOS !

La Fédération FO Métaux interpelle Alstom en sa qualité de donneur d’ordres. En effet, ce groupe du secteur ferroviaire a annoncé son souhait de ne pas poursuivre sa collaboration avec le groupe Atos, spécialiste dans la tôlerie fine sur le marché de l’habillage de l’électronique.


08 Novembre 2018 Télécharger

La Fédération FO Métaux interpelle Alstom en sa qualité de donneur d’ordres. En effet, ce groupe du secteur ferroviaire a annoncé son souhait de ne pas poursuivre sa collaboration avec le groupe Atos, spécialiste dans la tôlerie fine sur le marché de l’habillage de l’électronique. Une fois de plus, le groupe Alstom, toujours attiré par la rationalisation, envisage de délocaliser sa production dans un pays à moindre coût, pour quels bénéfices et des pourcentages de marge supplémentaire ? Et ce, sans se soucier du devenir des 55 salariés du site de Carros où un PSE est annoncé par la direction.

 

Il est important de rappeler que le groupe Alstom bénéficie de commandes publiques et qu’elles vont finir par remplir les carnets de commandes d’acteurs industriels ne fabriquant pas en France. Combien de temps va-t-il falloir pour inverser la vapeur ? Ne rien dire aujourd’hui est un aveu de complicité de ceux qui laissent faire alors qu’ils ont les moyens de réagir !

 

Alstom est le client institutionnel majeur de la société Atos qui représentait, jusqu’à présent, près d’un million et demi d’euros de chiffre d’affaires annuel et pesait pour 38 % dans le chiffre d’affaires de l’établissement de Carros (06).

 

FO Métaux espère que le comité stratégique de filière ferroviaire du 12 novembre 2018 sera en capacité de réagir efficacement et trouver des solutions entre tous les acteurs : Etat, industriels, et BPI pour sauver Atos et toutes les entreprises du secteur qui subiraient un tel abandon. Le représentant FO n’hésitera pas à évoquer lors de ce comité, la situation générale de toute la filière ferroviaire et notamment celle d’Alstom. Sans réaction des différents acteurs de cette filière, nous serons une nouvelle fois les témoins d’un bradage de notre industrie au détriment des emplois et des compétences.

 

                                                                                                                                                             Paris, le 8 novembre 2018

 

Contacts :

Éric KELLER : Secrétaire Fédéral : 06.82.66.65.13

Philippe CICCIONE : Secrétaire Union des Syndicats de la Métallurgie : 06.63.75.61.29

← Retour à la liste