Accueil Contact Liens utiles
Afficher la recherche
  • FR
    • EN

      English

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

    • ES

      Español

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

Détails d'une actualité


COMMUNIQUE DE PRESSE - FagorBrandt en danger !

Lors de la réunion de CCE du 6 novembre, la société FagorBrandt, filiale française du groupe espagnol Fagor au bord du dépôt de bilan, s’est déclarée en cessation de paiement et a demandé sa mise en redressement judiciaire.


07 Novembre 2013 Télécharger

Pour FO Métaux, une véritable banque industrielle pourrait prendre le relais de cette dramatique situation économique et venir en aide à l’entreprise. La BPI doit donc être sollicitée comme toute la boîte à outils du gouvernement. De plus, aujourd’hui, la société FagorBrandt détient un carnet de commandes conséquent et il n’est question que de financement. Un premier crédit de 25 millions d’euros pourrait relancer les activités des sites et il y a urgence !
 FagorBrandt c’est également :
- 2000 salariés avec de véritables compétences et des savoir-faire reconnus ;
- De nombreux emplois induits, sous-traitants et services ;
- Des marques prestigieuses comme Brandt, Vedette, Sauter, De Dietrich, etc ;
- De nombreux brevets déposés.
Pour FO Métaux, l’Etat doit rapidement intervenir et tout doit être désormais mis en œuvre dans l’intérêt des salariés et des 5 sites de cette filiale. Ce jour, doit se tenir à Bercy, une table ronde des politiques de chaque territoire où la société est présente. Nous attendons donc des décisions concrètes et un fort  soutien de ces politiques territoriales.
FO Métaux interviendra de nouveau auprès du ministère du Redressement productif pour peser de tout son poids afin de défendre l’intérêt des salariés de cette société, n° 1 français, et qui détient 18 % des parts de marché. Le groupe vend encore en France et en Europe 1 appareil sur 5 de petit ou gros électroménager.
Pour FO Métaux, le secteur électroménager doit être sauvegardé, trop de sites de production ayant été délocalisés sur d’autres territoires. L’histoire de la marque française haut de gamme Scholtès est un exemple à ne pas reproduire pour pérenniser ce secteur qui est en danger depuis de nombreuses années,  ce que notre fédération a déjà dénoncé.          
          
Contacts :
Eric KELLER - Secrétaire Fédéral : 06.82.66.65.13
Jean-Luc POIRAUD – Coordinateur FagorBrandt – 06.03.61.07.40

← Retour à la liste