Accueil Contact Liens utiles
Afficher la recherche
  • FR
    • EN

      English

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

    • ES

      Español

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

Détails d'une actualité


Ascenseur pour la sécurité

Une délégation FO Métaux composé de Sylvie Galuppo, DSC (Déléguée Syndicale Centrale) OTIS, de Bernard Gulon, DSC SCHINDLER, de Cédric Zielinski, DSC KONE, et du secrétaire fédéral Eric Keller est reçue aujourd’hui à 16h au ministère de l’Egalité des territoires et du logement.


25 Juin 2013
ascenseur

Une délégation FO Métaux composé d’Eric Keller, secrétaire fédéral en charge de la branche des Ascenseurs, de Sylvie Galuppo, DSC (Déléguée Syndicale Centrale) OTIS, de Bernard Gulon, DSC SCHINDLER, et de Cédric Zielinski, DSC KONE, est reçue aujourd’hui à 16h au ministère de l’Egalité des territoires et du logement.
Suite à la décision de la ministre Cécile Duflot de reporter d’un an (c’est-à-dire à juillet 2014) la date limite de la deuxième tranche de modernisation des ascenseurs, la Fédération FO de la métallurgie a souhaité une rencontre au ministère pour faire valoir son point de vue. En effet, notre organisation s’inquiète particulièrement de l’avenir de l’emploi dans le secteur des ascenseurs et de la sécurité des usagers. Le risque sur l’emploi concerne plus de 1500 emplois directs et 500 emplois induits pour 110 entreprises qui pourraient être concernées. En plus du report à juillet 2014, la ministre a annoncé un moratoire concernant le dispositif de précision d’arrêt de la cabine pour tous les ascenseurs.
Pour FO Métaux, la sécurité doit passer avant tout.
La France compte 520000 ascenseurs, dont 482000 accessibles aux personnes. Le parc national est le plus vétuste d’Europe, la moitié des appareils ayant plus de 25 ans et le quart plus de 40 ans. Or, près de 100 millions d’usagers utilisent chaque un jour un ascenseur. C’est suite à une série d’accidents graves en 2003 que cette loi avait été votée. Aujourd’hui, rien ne justifie sa remise en cause !
FO Métaux revendique sa place dans tout groupe de travail qui pourrait se mettre en place à l’initiative du ministère.

← Retour à la liste