Accueil Contact Liens utiles
Afficher la recherche
  • FR
    • EN

      English

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

    • ES

      Español

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

Détails d'une actualité


Steco Power veut vivre

A l’initiative de notre organisation, les salariés de Steco Power, dernier fabricant français de batteries, situé à Outarville (Loiret), sont venus aujourd’hui manifester devant Bercy tandis qu’une délégation rencontrait les collaborateurs du ministre du Redressement productif.


12 Juin 2013
Steco power - bercy - liquidation

A l’initiative de notre organisation, les salariés de Steco Power, dernier fabricant français de batteries, situé à Outarville (Loiret), sont venus aujourd’hui manifester devant Bercy tandis qu’une délégation rencontrait les collaborateurs du ministre du Redressement productif. C’est peut-être la dernière étape d’une course contre la montre pour les salariés, dont le site risque de fermer définitivement ses portes le 30 juin, suite à sa mise en liquidation en avril dernier.


Les dossiers des repreneurs potentiels ont-ils été sérieusement examinés ? Le ministère a-t-il effectué des démarches pour trouver d’autres candidats ? « Nous voulons connaître la vérité dans ce dossier, explique le délégué syndical Gilles Hardouin.  Si l’entreprise est encore en vie aujourd’hui, c’est parce que l’équipe FO Métaux s’est battu, et nous continuerons de le faire jusqu’au bout ! »


Accompagnés par la secrétaire fédérale Nathalie Capart, qui étudie les possibilités de faire intervenir le Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA) pour aider l’entreprise,  les Steco sont déterminés à obtenir des réponses, notamment sur le paiement des salaires de juin, qui risquent de ne pas être versés.

← Retour à la liste