Accueil Contact Liens utiles
Afficher la recherche
  • FR
    • EN

      English

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

    • ES

      Español

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

Détails d'une actualité


FO remporte 15,25 % des voix lors des élections TPE

Au terme d’une campagne électorale de près d’une année, notre organisation arrive en troisième position –voire en deuxième position suivant les régions– aux élections dans les TPE avec un score de 15,25 %. Un résultat qui marque une stabilisation par rapport aux élections prud’homales, là où les autres organisations syndicales enregistrent un recul. Explications.


22 Janvier 2013

Les élections dans les Très Petites Entreprises (TPE) sont enfin terminées. Les résultats sont tombés à la veille des vacances, le 21 décembre. FO a su conquérir 15,25 % des voix (8,78% chez les cadres et 15,86% chez les non cadres), pour un taux de participation assez faible de 10,38 % pour 4 614 653 inscrits. Ces résultats marquent l’aboutissement de plus d’une année de travail pour notre organisation, qui  a été impliquée dans toutes les étapes du scrutin jusqu’à la dernière minute des opérations de dépouillement. Informer les salariés de la tenue de ces élections, concevoir et réaliser des supports papier (tracts, flyers, encarts…) et numérique (clips vidéo, page facebook, blog, compte twitter…) pour mettre en avant l’action de FO à leur service, mener une campagne nationale pour permettre à tous les salariés –syndiqués et non syndiqués– de prendre la mesure de l’importance de ce vote : la Fédération FO de la métallurgie a été présente et active sur tous les fronts.


Il faut dire que l’opération était d’envergure. Pour la première fois, près de 4,6 millions de salariés des TPE étaient appelés à voter pour une organisation syndicale sur sigle. Le ministère du Travail, et plus particulièrement la Direction Générale du Travail (DGT), qui gère habituellement les élections prud’homales, a pris en charge tous les aspects logistiques de l’événement. Impression des bulletins, enveloppes et programmes des organisations syndicales (en ayant en plus à gérer les retards liés à certains recours juridiques et au décalage postaux avec les Départements d’Outre-Mer), envoi puis réception des votes par correspondance, dépouillement… Il aura fallu repousser d’une petite semaine la date de clôture du scrutin mais l’opération aura été rondement menée.


A la veille des vacances, sous la surveillance de représentants des organisations syndicales, dont un représentant de notre Fédération, une équipe d’une centaine de personnes a dépouillé les votes par correspondance dans un centre de Rungis. Ils ont traité presque 400 000 plis (l’équivalent de 50 semi-remorques, d’après les chiffres du ministère du Travail), les votes par correspondance ayant représentés plus de 80 % des suffrages. L’émargement s’est fait via des machines pour le tri et l’ouverture des enveloppes. Retour à l’humain pour l’extraction des bulletins puis nouveau passage par des machines équipés de scanner pour collecter les résultats et les stocker sur des serveurs informatiques scellés sous contrôle d’huissier. Un bureau de vote était également en place pour se prononcer sur les bulletins litigieux.  Ces résultats dénotent pour FO une stabilisation, eu égard à ceux obtenus aux élections prud’homales de 2009. A noter, à titre de comparaison, que la CGT enregistre une baisse de 4% et la CDFT une baisse de 2%.


Ce score n’aurait pas été possible sans la forte implication des métallos, qui n’ont ménagé ni leur temps ni leurs efforts pour relayer les messages conçus par la Fédération et la Confédération. Les résultats par branche professionnelles ne seront connus que dans le cadre de leur agrégation, fin mars 2013, avec les résultats des élections dans les entreprises de 11 salariés et plus et aux chambres d’agriculture. Quel que soit le résultat final, FO continuera de défendre toujours mieux et toujours plus l’industrie et ses salariés. La Fédération FO de la métallurgie remercie les salariés qui lui ont témoigné leur confiance en votant FO lors de ces élections.

← Retour à la liste