Accueil Contact Liens utiles
Afficher la recherche
  • FR
    • EN

      English

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

    • ES

      Español

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

Détails d'une actualité


COMMUNIQUE DE PRESSE - MATIGNON = MITTAL ?

Le Premier ministre a reçu hier soir les organisations syndicales afin de présenter et argumenter l’accord du 30 novembre entre le gouvernement et M. Mittal.


06 Décembre 2012 Télécharger

 

Le Premier ministre a reçu, hier soir, les organisations syndicales afin de présenter et argumenter l’accord du 30 novembre entre le gouvernement et M. Mittal. A l’issue de cette présentation, FO Métaux a indiqué au Premier ministre avoir réuni, le même jour, les délégués FO d’Amal afin d’étudier et d’arrêter une position FO unanime en vue de cette rencontre.
FO Métaux a fait part de son désaccord sur l’accord proposé en précisant que depuis 18 mois, avec cet accord, il n’y avait rien de nouveau voire au contraire, un impact négatif avec des craintes sur d’autres sites du groupe et en particulier sur le site de Basse-Indre en Loire-Atlantique.
FO Métaux a regretté, alors que le Premier ministre prône un dialogue social constructif, de ne pas avoir été consulté avant la signature de l’accord, de ce fait, il y a eu un maillon faible dans le dialogue social.
FO Métaux a rappelé que si le gouvernement avait peur « d’une nationalisation temporaire », il s’agissait en fait d’une étape courte avec un retour vers le secteur privé, ce qui aurait pu permettre à la France de reprendre une main mise sur un secteur hautement stratégique. Dans ce cadre, la Banque Publique d’Investissement aurait pu également jouer un rôle.
Enfin, FO Métaux, afin de trouver une issue favorable au dossier Mittal, a demandé au Premier ministre une réunion tripartite Etat/les organisations syndicales/M. Mittall afin de trouver des garanties supplémentaires à cet accord avec des échéanciers et une protection juridique de l’accord et en tenant compte des revendications des organisations syndicales, et ce, bien évidemment, en protégeant et en n’opposant pas l’ensemble des sites du groupe et avec une répartition équilibrée de la production.
Les garanties auraient pu, par exemple, être portées sur l’emploi, les compétences en vue d’un redémarrage des hauts-fourneaux avec un engagement de Mittal de ne pas couper le gaz en vue du redémarrage de ceux-ci et du projet ULCOS.
Le Premier ministre est resté fermé et si certains lui reprochent de ne pas trancher, il l’a fait, mais malheureusement pas dans le sens des salariés concernés et des organisations syndicales qui ont dans la discussion montré leur mécontentement.
Pour l’heure, le Premier ministre a annoncé avoir mandaté M. Marzorati pour un suivi et respect de l’accord conclu entre le gouvernement et M. Mittal.
Pour FO Métaux, l’action continue afin de trouver les meilleures garanties pour l’ensemble des sites et des emplois du groupe.

Paris, le 6 décembre 2012

 

Contacts :
Frédéric HOMEZ - Secrétaire Général de la Fédération FO Métallurgie - Tél : 01.53.94.54.00
Frédéric SOUILLOT - Secrétaire Fédéral en charge de la branche Sidérurgique - Tél : 06.72.92.02.72

← Retour à la liste