Accueil Contact Liens utiles
Afficher la recherche
  • FR
    • EN

      English

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

    • ES

      Español

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

Détails d'une actualité


Airbus Saint-Nazaire : FO ouvre le dossier de la sous-traitance

Gros succès pour l’assemblée générale d’Airbus Saint-Nazaire : près de 600 militants –soit le tiers des effectifs de l’usine– s’étaient réunis le 22 novembre sur le site de Gron autour d’Yvonnick Dreno, secrétaire du syndicat FO d’Airbus Saint-Nazaire et en présence du secrétaire général de la Confédération FO Jean-Claude Mailly et du secrétaire général de la Fédération FO de la métallurgie Frédéric Homez.


23 Novembre 2011

Si la crise bat son plein et touche un nombre croissant de secteurs industriels, les militants ont pu constater avec satisfaction qu’Airbus faisait figure d’exception avec son carnet de commandes plus que garni. L’année 2011 aura en effet été celle de tous les records : 4 800 appareils commandés ! Pour l’avionneur, cela représente au minimum huit années de plan de charge. « C’est une excellente nouvelle, se réjouit Yvonnick Dreno, qui nous offre une perspective jusqu’à 2020. Mais attention, a prévenu le secrétaire du syndicat FO d’Airbus Saint-Nazaire, dès l’an prochain les cadences de production sur tous les programmes vont augmenter et si l’on ajoute la mise en production de l’A350, la charge de travail va croître de 50 % dans les dix années à venir. Des moyens humains supplémentaires seront nécessaires pour faire face. » Face à cette situation, l’assemblée générale d’Airbus Saint-Nazaire était le meilleur moment pour mettre sur la table un dossier sensible : celui de la sous-traitance, à laquelle ont trop souvent recours les entreprises pour répondre à une production en hausse. « Nous avons atteint les limites du système de sous-traitance chez Airbus, analyse Yvonnick, et c’est aujourd’hui une des vulnérabilités de l’entreprise. » Sur ce dossier, FO, qui a toujours refusé l'externalisation galopante, voit sa position renforcée par l’accord que vient de signer le syndicat allemand IG Metall avec la direction d’Airbus Outre-Rhin, et qui prévoit le gel de la sous-traitance à son niveau actuel sur tous les sites.

← Retour à la liste