Accueil Contact Liens utiles
Afficher la recherche
  • FR
    • EN

      English

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

    • ES

      Español

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

Détails d'une actualité


COMMUNIQUE DE PRESSE - Les 280 salariés d’Ascoval en grand danger

Lors du rachat d’Ascométal l’an dernier, le repreneur avait écarté le site de Saint-Saulve, propriété d’Ascométal à 60 % et de Vallourec à 40 %, laissant les 280 salariés de l’aciérie dans une impasse.


23 Octobre 2018 Télécharger

Lors du rachat d’Ascométal l’an dernier, le repreneur avait écarté le site de Saint-Saulve, propriété d’Ascométal à 60 % et de Vallourec à 40 %, laissant les 280 salariés de l’aciérie dans une impasse. En janvier 2018, les co-propriétaires du site, le suisse Schmolz + Bickenbach et Vallourec, avaient assuré un plan de charges d'un an à l’usine le temps du redressement judiciaire qui prend fin ce mercredi 24 octobre. Depuis, les métallos multiplient les actions pendant que la justice multiplie les reports d’audiences.

Parmi les différentes offres de reprises, il ne reste plus que celle du groupe Altifort, qui pose un véritable problème : elle n’est viable que si Vallourec participe au projet à hauteur de 35 millions d’euros, tandis que la région des Hauts-de-France en apporterait 25. Vallourec, également sollicité pour garantir des volumes pour les 18 mois à venir, vient de faire savoir que la demande n’était pas recevable.

La Fédération FO de la Métallurgie estime que l’État, en tant qu’actionnaire de référence de Vallourec, via BPI France avec 16 % du capital, a une responsabilité dans ce dossier et doit se montrer à la hauteur. Les salariés ont besoin de garanties concrètes quant à l’avenir de leur site et de leurs emplois.

Alors que beaucoup d’observateurs de la sidérurgie considèrent que la France est en sous-capacité de production malgré une demande forte pour un acier de qualité, FO Métaux considère qu’il est impensable de laisser sombrer Ascoval, une des dernières grosses aciéries électriques de France, qui a été rénovée et qui détient à la fois, les compétences à travers ses salariés et de fortes capacités de production.

Paris, le 23 octobre 2018

Contacts :
Lionel BELLOTTI – Secrétaire Fédéral en charge du secteur de la Sidérurgie : 06.75.02.62.63
Jean-Paul DELAHAIE – Secrétaire de l’USM du Nord : 06.13.80.47.75
Dominique DUFNER – Représentant Syndical FO Ascoval : 06.76.29.99.42

← Retour à la liste