Accueil Contact Liens utiles
Afficher la recherche
  • FR
    • EN

      English

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

    • ES

      Español

      Certaines pages d'informations générales et de contact sont traduites

Détails d'une actualité


Invicta : grève pour les salaires

Le 6 novembre, les métallos d’Invicta, spécialiste du poêle à bois, ont débrayé à l’appel de notre organisation pour protester contre le manque de dialogue social, en particulier sur la question salariale, alors que les chiffres de la direction montrent de l’entreprise s’améliore. Près d’une centaine de salariés ont répondu présent.


14 Novembre 2017

Inquiets pour leur avenir, les salariés d’Invicta se sont résignés à la grève le 6 novembre après l’échec des négociations salariales. Après une année blanche en 2017, en dépit d’une progression du chiffre d’affaires, et alors que les prévisions pour 2018 sont à la hausse, la direction persiste à proposer une augmentation inférieure à l’inflation. « Trop c’est trop, fulmine Stéphane Douvry, délégué syndical FO Invicata, résumant le sentiment général. Nous avons perdu beaucoup depuis que nous sommes sous pavillon Qualium. » Depuis le rachat de l’entreprise par le groupe Qualium en 2013, les salariés ont perdu les primes d’intéressement et de participation. Sont venus s’y ajouter des changements d’horaires à répétition et un rythme toujours plus soutenu, sans compter les investissements promis lors du rachat qui se font toujours attendre.


Si une baisse de volume de 40% à 50 % sur le marché du poêle à bois ces dernières années a pu expliquer cette situation, le refus de dialogue de la direction alors que l’entreprise va mieux a mis le feu aux poudres. «L'idée, c'est de pouvoir montrer à la direction que l'ensemble des salariés est inquiet pour son avenir », explique Stéphane Douvry. Après des années de modération salariale, ils entendent bien obtenir la juste rétribution de leurs efforts et font pour cela confiance à FO, majoritaire sur le site. La question de la stratégie industrielle se pose également avec insistance et pourrait bien être au cœur du dossier prochainement, dans le cadre d’un droit d’alerte. Chez Invicta, le feu est loin d’être éteint…

← Retour à la liste